Qui sommes-nous?

 Inaugurée en décembre 2009, la Galerie ERGASIA fait la promotion d’artistes ayant souffert de troubles psychiques au travers de neuf expositions par année. Ses objectifs sont de montrer les œuvres du collectif créatif « Césure » (Unité de réhabilitation du Service de psychiatrie communautaire) et d’ouvrir la galerie aux artistes d’autres fondations, institutions et structures analogues. Des créateurs professionnels sont invités chaque année, afin de renforcer l’attractivité de la galerie et de susciter, chez les visiteurs, un intérêt supplémentaire à découvrir le site de l’hôpital de Cery à Prilly. Cette démarche participe à la modification de la perception générale des troubles psychiques dans la population.

Finalement, la galerie contribue à l’offre culturelle de la cité, voire au-delà, en faisant la promotion de « l’outsider art » et en favorisant, ainsi, de manière significative la pluralité culturelle de notre société.

Intégrée au Département de psychiatrie du CHUV, la galerie se veut novatrice en terme d’implication et de participation des usagers de l’Unité de réhabilitation et du personnel bénévole dans un processus géré collectivement et visant un professionnalisme de qualité. Il s’agit de créer des emplois pour des personnes ayant des difficultés à trouver une activité motivante dans un contexte difficile. ces postes peuvent s’ouvrir sur des stages de réinsertion professionnelle.

 

 

 

 

La Galerie ERGASIA fonctionne comme n’importe quelle autre galerie de la Place lausannoise et ne reçoit pas de subvention. Le pourcentage perçu sur la vente des œuvres est destiné à l’achat de matériaux (toiles, peintures) indispensables à la réalisation et à la bonne marche de « Césure ».

Ergasia dispose d’une petite sœur (succursale) dans un caveau, à la rue de la Mercerie 22, à Lausanne. Située au cœur de la ville, cette galerie permet d’élargir l’offre et la demande et de créer un lien avec la galerie-mère à Cery. Son mode de fonctionnement est à l’identique de celui des autres galeries de la place lausannoise.